Élections municipales et intercommunales des 15 et 22 mars 2020
Le vélo et la marche : des modes de déplacement à favoriser lors du déconfinement

Le ministère de la Transition écologique et solidaire a lancé, durant la semaine du 13 avril 2020, un grand chantier en vue du déconfinement programmé le 11 mai. Il s’agit de prévoir des aménagements urbains permettant à tous de se déplacer à pied et à vélo en sécurité, tant du point de vue “Covid”, que sécurité physique de cohabitation entre modes de déplacement. L’association 60 millions de piétons a publié un communiqué insistant sur le fait que la marche à pied doit être au centre des mesures de mobilité de la période de déconfinement. Les associations cyclistes appellent également à favoriser les déplacements en vélo pour réduire la fréquentation des transports en commun.

Pour inciter la mairie de Montigny et l’agglomération de SQY à réaliser ces aménagements, AIMES a travaillé avec VéloSQY pour recenser les différents points noirs des circulations piétonnes et cyclistes. Nous avons rédigé une note présentant les avantages de ces modes de déplacement pour le déconfinement.

Pour faciliter la pratique du vélo lors du déconfinement, le gouvernement a dévoilé le 30 avril un plan comprenant 3 “coups de pouces”

  • un coup de pouce “réparation” : un forfait de 50 € pour faire remettre en état son vélo
  • un coup de pouce “remise en selle” pour apprendre ou réapprendre à rouler en vélo
  • un coupe de pouce “stationnement” pour financer à 60 % les stationnements provisoires
Vous pouvez retrouver ces informations sur https://coupdepoucevelo.fr.
Fermer le menu