Élections municipales et intercommunales des 15 et 22 mars 2020
Installation du conseil municipal

Le samedi 23 mai à 10h30 s’est tenu le conseil municipal d’installation à la Ferme du Manet. Les 5 élus représentant AIMES Montigny sont, de gauche à droite sur la photo : Guillaume Beuriot, François André, Sonia Tessé, Vivien Gasq et Caroline Scao.

AIMES Montigny a présenté la candidature de Caroline Scao à la fonction de maire, introduite par Vivien Gasq, porte-parole du groupe au sein du conseil. Elle a obtenu les 5 voix de son groupe. À cette occasion, elle a porté le message suivant.

Monsieur le président, Mesdames et Messieurs les conseillers,

En ces temps complexes où nous subissons une pandémie, une crise économique, une crise écologique et une crise climatique, la planète et l’humanité ont besoin que nous fassions évoluer nos modèles sociétaux. Il est temps de s’affranchir du matérialisme et de l’individualisme pour retrouver ou construire des communautés vivantes et solidaires. Revenir à l’essentiel, simplifier nos vies, se rapprocher du monde vivant, favoriser l’humain avant l’argent devraient être les mots d’ordre de notre société.

Cette utopie, que AIMES a portée pendant la campagne et compte défendre pendant les 6 ans à venir, n’est pas un doux rêve de bobos écolos. Il s’agit de transformer nos sociétés pour que chacun puisse vivre dignement, sans mettre en péril l’avenir de nos enfants, qu’il s’agisse de logement, d’alimentation, de santé, mais aussi de vie collective. Il est aujourd’hui urgent d’agir, cette pandémie nous le montre bien.

L’équipe municipale en place a considéré le sujet du climat comme un sujet d’inquiétude et non comme une crise que nous sommes en train de vivre. En conséquence, les actions mises en place ne sont pas suffisantes face aux enjeux. Compte tenu de la capacité d’investissement de la commune, les actions pourraient être multipliés par 10 pour le plus grand bénéfice des Ignymontains. Isolation, économies d’énergie, production d’énergie, nouvelles constructions exemplaires, réduction des déchets, développement des modes de déplacement actifs, économie circulaire, alimentation locale et biologique, accueil des réfugiés : les pistes d’actions sont nombreuses. La mairie doit être exemplaire et montrer le chemin à ses habitants. Nous serons actifs pendant le mandat pour faire de Montigny une ville qui s’ancre dans le monde de demain.

Être exemplaire, c’est aussi changer la manière de penser et de concevoir les actions et les politiques municipales. Nous devons repenser nos manières de faire pour que les citoyens s’impliquent beaucoup plus et participent aux processus créatifs et décisionnels. La démocratie locale doit être réinventée pour devenir collective et pour que les prises de décisions soient issues de démarches de concertation. Par exemple, les conseils de quartier devraient être largement ouverts et être des lieux d’échange, de création, de proposition, et non simplement des lieux de validation des projets du maire.

Être élu ne doit pas être un métier mais un service pour la collectivité. La professionnalisation de la vie politique empêche l’implication des citoyens dans les institutions qui les représentent. Chez AIMES, nous pensons que la personnalisation des postes à responsabilité, comme celui de maire, participe à cette professionnalisation. C’est pourquoi nous fonctionnons collectivement, avec des binômes et des portes-paroles, ce qui permet de partager les responsabilités et de répartir la charge de travail.

Nous espérons pouvoir partager nos idées avec vous pendant ces six ans pour construire un avenir qui s’inscrive dans une démarche volontariste et accélérée pour rattraper le retard pris face au réchauffement climatique.

Pour moi, cette candidature a une saveur particulière : Montigny m’a vue grandir, et je le fais au service d’un collectif qui m’a fait confiance pendant cette campagne. Nous avons mené cette campagne dans un formidable esprit participatif, coopératif. Cette intelligence collective, cette capacité à créer, à penser l’avenir à plusieurs, nous continuerons de la décliner dans chacun de nos actes. Y compris dans les actes qui sont a priori les actes les plus personnels et individuels. Y compris dans les actes politiques les plus forts.

Cet article a 1 commentaire

Les commentaires sont fermés.

Fermer le menu