Élections municipales et intercommunales des 15 et 22 mars 2020

  1. Gérer les ressources de manière exemplaire pour le fonctionnement et l'exercice des compétences de la commune : 
    1. Conso énergie et conso dans les bâtiments ;
    2. Production énergies renouvelables (PV en particulier avec investissement citoyen – Cf Enercity) ;
    3. Démarche "zéro déchet" dans les services ;
    4. Flotte véhicules propres, y compris vélos électriques (Police municipale) ;
    5. Eco-écoles (label « éco-école » et programme  “Watty™ à l'école” ;
    6. Gestion écologique des parcs et espaces verts 🡪 vers une « ville comestible », végétalisation de la ville (remplacer progressivement les surfaces bétonnées et imperméables), des squares avec la nature bien présente comme le PSM…
    7. Développer une politique d’achat éthique : critères environnementaux et sociaux que les achats de biens et services.
  2. Accompagner les habitants dans leur transition énergétique (logements): 
    1. Développer l'assistance technique avec l'ALEC ;
    2. Mettre en réseau les associations pour réduire la précarité énergétique : CCAS, DIRE, ALEC ;
    3. Envisager un coup de pouce financier pour les propriétaires en lien avec le gain obtenu par la commune lors des droits de mutation.
  3. Accompagner les entreprises dans leur transition : 
    1. Mieux faire respecter la réglementation énergétique par les entreprises (en particulier enseigne, extinction de l'éclairage des locaux ...) ; 
    2. Renforcer et rendre visible le Club Climat de SQY ;
    3. Améliorer le tri des déchets des entreprises et les réduire.
  4. Améliorer le service de collecte et de traitement des déchets :
    1. Au niveau de l'agglomération faire progresser la performance carbone du service de collecte et de traitement des déchets (étudier la méthanisation des déchets fermentescibles, développer le compostage) ;
    2. Au niveau communal faire progresser les nouveaux comportements auprès de la population (animation "familles zéro déchet").
  5. Encourager les associations par des critères de subvention écologiques.

  1. Gérer les ressources de manière exemplaire pour le fonctionnement et l'exercice des compétences de la commune – 4ème – 42 votes :
    1. Conso énergie et conso dans les bâtiments,
    2. Production énergies renouvelables (PV en particulier avec investissement citoyen – Cf Enercity),
    3. Démarche "zéro déchet" dans les services,
    4. Flotte véhicules propres, y compris vélos électriques (Police municipale),
    5. Eco-écoles (label « éco-école » et programme  “Watty™ à l'école”,
    6. Préserver les espaces verts et adopter une gestion écologique des parcs et espaces verts 🡪 vers une « ville comestible », végétalisation de la ville (remplacer progressivement les surfaces bétonnées et imperméables), des squares avec la nature bien présente comme le PSM…
    7. Développer une politique d’achat éthique : critères environnementaux et sociaux que les achats de biens et services.
  2. Améliorer le service de collecte et de traitement des déchets – 12ème – 24 votes :
    1. Au niveau de l'agglomération faire progresser la performance carbone du service de collecte et de traitement des déchets (étudier la méthanisation des déchets fermentescibles, développer le compostage),
    2. Au niveau communal faire progresser les nouveaux comportements auprès de la population (animation "familles zéro déchet").
  3. Accompagner les habitants dans leur transition énergétique (logements) – 22ème – 20 votes :
    1. Développer l'assistance technique avec l'ALEC,
    2. Mettre en réseau les associations pour réduire la précarité énergétique : CCAS, DIRE, ALEC,
    3. Envisager un coup de pouce financier pour les propriétaires en lien avec le gain obtenu par la commune lors des droits de mutation.
  4. Accompagner les entreprises dans leur transition – 28ème – 10 votes :
    1. Mieux faire respecter la réglementation énergétique par les entreprises (en particulier enseigne, extinction de l'éclairage des locaux ...),
    2. Renforcer et rendre visible le Club Climat de SQY, le club RSE,
    3. En lien avec le projet « Economie circulaire », privilégier les entreprises qui créent de la valeur locale,
    4. Aider les TPE dans leurs transitions,
    5. Améliorer le tri des déchets des entreprises et les réduire.
  5. Encourager les associations par des critères de subvention écologiques – 43ème – 5 votes.

Cet article a 1 commentaire

  1. Très bien le zéro déchets, mais le plus simple n’est-il pas dans un premier temps de minimiser les déchets en faisant de l’éducation populaire autour du consommer moins.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu